Parrainage Etudiants


 

Agnes Vololoniaina,
Correspondante AMM



Juin 2020, message d'Agnès Vololonaiaina


L'hiver arrive à Fianarantsoa


Bonjour à tous,

Actuellement, à Fianarantsoa l'hiver commence et comme d'habitude, c'est du crachin en permanence surtout la matinée.
Un millier du peuple est atteint du Covid-19 ; plus de 200 sont déjà guéris.
On prie beaucoup pour que la saison d'hiver n'accélère pas cette pandémie chez nous.
Notre région est très félicitée sur le port des masques et c'est pour cela qu'on a eu presque échu notre confinement ; mais nous devrons faire toujours attention à toutes les gestes barrières. De plus, pendant l'hiver, nous sentons qu'on a besoin de masques qui réchauffe un peu surtout au début et à la fin de la journée.

Heureusement que chez nous, les fruits sont toujours abondants comme les oranges, les poires, les fraises, les goyaves ; j'encourage beaucoup ma famille à en profiter ainsi que des légumes frais et de la spiruline. Notre seul problème c'est que tout le monde n’a pas les moyens d’en acheter ; et, comme notre aliment de base est le riz, la quasi-totalité des Fianarois l'achète même si son prix ne cesse d'augmenter ; en ce moment il est de 600 Ar la boîte de 100g de riz (NDLR soit 1,50 € le kg).

Même si la température minimum est en dessous de 10°C pendant la nuit, on trouve toujours des gens qui dorment au bord de la rue de la ville ; parfois ils modifient les kiosques des arrêts du bus en bidonville le soir. De l'autre côté, le vendeur de friperie s’oriente vers la vente des tricots, des blousons et surtout toutes sortes de vêtements chauds et ils profitent de la situation en augmentant un peu le prix.
Les vendeurs de pistache et de soupe s'installent au bord des marchés de la ville pour attirer l'attention des clients pour lutter contre le froid.
Les gens aisés utilisent du bois de chauffe pour leur cheminée ; mais seulement 5 à 10% du peuple a cette possibilité.

Même si on vit dans la période de l'hiver, même si on est dans une période dure de coronavirus, on sent que les Fianarois préparent déjà la fête de l'indépendance qui aura eu lieu le 26 juin. Le marché dans toute la ville est décoré par des flambeaux locaux et chinois, des feux d'artifice, des ballons ; les vendeurs de volailles tentent déjà leur chance pour la préparation de cette fête nationale. Dans chaque foyer la fête de l'indépendance est marquée par la cuisson de viande de porc et de volaille. C'est l'Etat qui prépare et organise la partie culturelle et le défilé ainsi que la diverse décoration officielle. Pour cette année, l'Etat déclare la levée du drapeau Malgache à partir du 1er juin, de ne pas sortir le jour de l'indépendance mais de rester à la maison pour regarder le défilé à la télévision et de ne pas faire les flambeaux dans la rue mais dans la cour.

C'est presque cela, que nous vivons notre période d'hiver à Fianarantsoa. C'est encore le début mais cela va jusqu'en septembre.

Je vous remercie tous de votre attention et de bonne lecture de ce que nous vivons chez nous et je souhaite à toutes et à tous une bonne santé.

Amitiés
Agnès