Madagascar, contexte


Situation du Pays


Ces dernières années, la vie politique a été relativement agitée et l'économie, en situation fragile, en souffre. Les clivages ethniques et politiques entre les différentes composantes du pays se sont accrus, les malgaches traversent donc une période difficile.


Malgré quelques investissements, notamment dans le textile, le chômage et la pauvreté sont présents partout. L'accès à l'eau potable est un vrai problème pour beaucoup. La population croit toujours à un rythme évalué à 3,3% par an. Le tourisme, même s'il décolle depuis quelques années, ne suffira pas à combler les manques. Le contraste entre les milieux urbains et ruraux est toujours flagrant. Le secteur tertiaire se développe rapidement dans les villes, alors qu’en zones rurales, l’agriculture et l’élevage stagnent, le marché du travail est étroit.


2002 ayant été l'une des pires années pour la croissance économique (-11%), l’année 2003 a permis au pays de se redresser lentement. Il n'en reste pas moins que Madagascar, avec 70% de la population en dessous du seuil de pauvreté, est l'un des pays les plus pauvres de la planète.

Situation Sanitaire

Les différentes réformes touchant la politique de santé n'ont pas permis d'améliorer l'accès aux soins des plus pauvres, qui reste quasi-inexistant.

Madagascar a une population jeune avec plus de la moitié âgée de moins de 20 ans. L‘offre éducative est insuffisante et le taux d’abandon scolaire est très élevé. Les grossesses précoces et non désirées, le recours à l’avortement, la prostitution et l’absence de perspectives d’emploi sont parmi les problèmes sociaux qui affectent les jeunes Malgaches.

Une partie importante de la population vit dans des zones enclavées et seulement 58% vit à moins d’une heure de marche d’un centre de santé de base. Le nombre de médecins est nettement insuffisant, seulement 29 pour 100.000 habitants en 2004. La proportion d’accouchements assistés par du personnel qualifié est estimée à 54%. En plus d’une mauvaise répartition, le nombre de sages-femmes par habitant a fortement diminué en passant de une pour 9.375 habitants en 1998 à une pour 11.110 en 2001. La mortalité des enfants de moins de 5 ans et des mères est très élevée.


Indicateurs Clés


Population (2014) 22.924.851
Accroissement Naturel 2,8%
Superficie 587.040 km²
Densité 39 habitants/km²
Population urbaine 33,8%
Pop villes principales Antananarivo (1.403.000) ; Fianarantsoa (144.000) ; Antsiranana (105.000).
Origines Ethniques Afro-asiatiques : 98% (18 ethnies différentes) ; Comoriens 0,3% ; Européens : 0,4% ; Indiens : 0,2% ; Chinois : 0,1%.
Langue officielle Anglais, Français, Malgache
Autres langues Comorien
Langues affaires Anglais
Monnaie Monnaie locale : Ariary Malgache (MGA)

1 MGA = 0,0004 USD, 1 USD = 2.615,7 MGA (31/08/2014)
1 MGA = 0,0003 EUR, 1 EUR = 3.436,1 MGA (31/08/2014)

Religion Croyances traditionnelles : 52% ; Chrétiens : 41% ; Musulmans : 7%.

Nature Etat République Démocratique.
Président Hery Rajaonarimampianina
Capitale Antananarivo
Taux alphabétisation 70,7%
Niveau de Développement Pays à faible revenu.
Économie basée sur l'agriculture ; les mines et le tourisme ; dépendant de l'aide internationale.
Accès électricité 19% de la population
Utilisateur internet 2,1 pour 100 habitants
IDH 141/187
RNB / hab 1$ (chiffre 2013)
RNB France / hab 42 250$ (2013)
Depense Santé / an / hab 44$ (chiffre 2014)
Depense santé France/ an / hab 4 690$
Espérance de vie 64,25 ans

 

Sources Planet Expert et La Banque mondiale