A Madagascar - Morondava


   Programme 2008 et 2010

Cadre

Codegaz, association humanitaire constituée d’agents bénévoles de Gaz de France et présente à Madagascar depuis 25 ans, a construit en 2001 et en partenariat avec l’Evêché catholique de Morondava, une ferme de spiruline dont la capacité s’élève à 900 m2.

Codegaz, association humanitaire constituée d’agents bénévoles de Gaz de France et présente à Madagascar depuis 25 ans, a construit en 2001 et en partenariat avec l’Evêché catholique de Morondava, une ferme de spiruline dont la capacité s’élève à 900 m2.

Le bilan de leur coopération est très positif : une réussite certaine sur le plan humanitaire conditionnée à un bon fonctionnement technique et financier. Elle présente des comptes bénéficiaires et en plus des retombées humanitaires et sanitaires – objectif principal du projet! – elle constitue un bon exemple d’appropriation par les responsables locaux des techniques de production et des outils de gestion.


Programme & Action AMM

Aujourd’hui, la ferme de spiruline a atteint son régime de croisière. 14 personnes sont salariées à la production. La récolte est quotidienne sauf le dimanche. La spiruline est récoltée par filtration, ce qui limite ainsi la consommation d’eau. Après pressage, l’algue, séchée dans des séchoirs solaires puis à gaz, est enfin réduite en poudre et conditionnée. Elle est distribuée sous le nom de SPIRMEN. Le suivi de la qualité est garanti par des analyses confiées à des laboratoires agréés.

La spiruline produite est vendue en direct par l’Evêché, en priorité à des organismes humanitaires de santé (dispensaires, hôpitaux, ONG diverses…) qui soignent les enfants dénutris et les malades ; une partie de la production est vendue à des particuliers afin d’équilibrer les dépenses d’exploitation de cette ferme. Toutefois, l’offre de spiruline à Madagascar reste faible à ce jour au regard des besoins. Leur ferme de spiruline de Morondava, à 400 km au sud-ouest de Tananarive, devait absolument s’agrandir.

A titre indicatif, 1m2 de bassin produit en moyenne sur l’année 5g de spiruline sèche par jour. Il faut pour soigner un enfant dénutri de 2 à 5g par jour pendant quelques semaines, et, pour un adulte, la dose est de 5 à 10g. Avec 100 m2 de bassin, on peut donc prendre en charge, au long d’une année, un millier de personnes. L’extension de la ferme de apporte aussi une réduction du prix de revient unitaire du produit, ce qui permet encore d’augmenter le nombre de bénéficiaires souffrant de malnutrition grâce à la diminution du prix de vente.

Pour soutenir et encourager Codegaz dans son action, nous avons participé à l’extension de la ferme de spiruline à deux reprises, en 2008 et 2010, chaque fois pour un montant de 5 000 €.