Missions Bénévoles - Comptes Rendus


2019

MADAGASCAR : Dr Pierre Mathieux

Le Dr Matthieux est parti du 17 février au 3 mars 2019, en tant que médecin échographiste, gynéco-obstétricien, pour une mission humanitaire essentiellement basée sur la formation clinique, échographique du personnel concerné, et éventuellement aider la sage-femme de garde pour les accouchements difficiles.

► Lire son compte-rendu

► Lire l'article du Dauphiné-Libéré sur sa mission


MADAGASCAR : Dr Bruno Buttin

Bruno est parti pour un mois à Madagascar, du 30 décembre 2018 au 3 février 2019, pour faire un état des lieux des missions en cours. Voilà ses deux comptes-rendus :

1er compte-rendu

2ème compte-rendu



2018

MADAGASCAR, Vohémar: Maud Lintanf

Maud Lintanf est infirmière dans le Finistère. Elle est partie en mission pour 3 mois à Vohémar, du 15 novembre 2018 au 15 février 2019 ; elle va aider le dispensaire en activité.

Lire le compte-rendu de Maud


MADAGASCAR, Vohémar: Vincent Pirritano

Vincent Pirritano est parti en octobre et novembre 2018 à Madagascar pour contruire la maternité Sainte Béatrice à Vohémar, avec la collaboration de Livia et son équipe.
Ce projet a été présenté par Alexandre Poussin avec Madatrek. Aujourd'hui, donner la vie est la première cause de mortalité des femmes de brousse. 6 % de ces femmes finiront leurs jours ainsi. Souvent à cause de septicémie au 8e jour. La maternité Sainte Béatrice de Vohémar apportera une solution à ces problèmes ; elle permettra le dépistage des grossesses difficiles et le suivi des parturientes, tout en assurant des conditions d'accouchement optimales ; 100 000 femmes sont potentiellement intéressées.

► Premier compte-rendu de chantier de Vincent à Vohémar

► Deuxième compte-rendu de chantier de Vincent à Vohémar

► Troisième compte-rendu de chantier de Vincent à Vohémar


MADAGASCAR, AMBOLOTARA près d’Antsirabé, puis ANTAMPONJINA: Ophelia Métais
Ophélia est partie pour une mission de 6 mois, du 1er octobre 2018 au 1er avril 2019. Tout d’abord pour aider pendant 3 ou 4 semaines Sr Françoise, directrice du dispensaire des Soeurs de Fatima à Ambolotara près d’Antsirabé ; ensuite pour rejoindre Jean-Philippe et Manuela au dispensaire Padre Pio. Ensuite elle fera le passage de témoin entre les 2 familles : celle de Jean- Philippe et Manuela qui sont partis début novembre et celle de Philippe et Anne qui arriveront en janvier.
Lire les comptes-rendus d'Ophelia

MADAGASCAR, ANTAMPONJINA: La famille Lambert
La famille Lambert est parti en mission au dispensaire Padre Pio pour une mission de un an, de janvier 2018 à janvier 2019, avec leurs 3 enfants : Noé 8 ans, Joshua 5 ans Yanaël 3 ans.
Ils ont dynamisé le dispensaire Padre Pio par la mise en place de projets très positifs.
Lire les comptes-rendus de mission

MADAGASCAR, PORT-BERGE: Calixte Hérande

Calixte est parti en mission à Port-Bergé pour aider le Père Bertrand de Bourran, prêtre des Missions Etrangères de Paris, dans son projet de construction d’un dispensaire en centre-ville
Cette projet va durer 6 mois, du 20 avril au 20 octobre, il sera financée en partie par AMM, en partenariat avec les MEP, Missions Etrangères de Paris

compte-rendu de mission 1

compte-rendu de mission 2


RDC, Bukavu: Fabien Wallach et Antoine Lucet
Fabien Wallach et Antoine Lucet sont partis deux semaines en mission GEM humanitaire à l'hôpital de Ciriri à l'occasion du congrès d'orthopédie et traumatologie organisé par Etienne Sallé de Chou en juin 2018.
Lire le compte-rendu de mission

MADAGASCAR, ANTAMPONJINA: Dr Claudine Renoul
Claudine a rejoint Jean-Philippe et Manuela pour les épauler pendant un mois. Elle a récolté 2000 € ; une belle somme qui lui permettra en grande partie de lancer un service de médecine nutritionnelle au dispensaire.
► Lire le compte-rendu de mission

MADAGASCAR, ANTANANARIVO: Dr Christine Bach et Dr Elvira Conti
Christine Bach et Elvira Conti sont deux chirurgiens membres de GEM Humanitaire, la branche chirurgie d’AMM. C'est la 2ème mission avec AMM, leur spécialité est la prise en charge des plaies et séquelles de brulures.
► Lire leur compte-rendu de mission

2017

MADAGASCAR: Sylvie, Bruno et Claude
Sylvie, Bruno et Claude sont partis à Madagascar au mois de novembre avec un programme très chargé en plus des soins dentaire qu'ils vont assurer.
Lire le compte-rendu de Sylvie


MADAGASCAR, MAHAJANGA : Vincent Pirritano
Vincent Pirritano est parti en mission à Mahajanga pour réaliser un bloc opératoire pour le dispensaire Fanantenana dont s'occupe la congrégation des Soeurs des Sacrés Coeurs de Jésus.
Ce chantier sera executé par Liva et son équipe d'ouvrier
Voir ses comptes-rendus sur la page de Mahajanga

MADAGASCAR, IMADY : Margaux Janicot
Margaux, infirmière en région parisienne, part le 17 octobre pour une mission AMM de 3 mois à Imady, au dispensaire "Mère Marie Schinina"" où nous faisons actuellement le chantier de construction du nouveau bâtiment.
Lire le compte rendu de mission

MADAGASCAR, IMADY : Vincent Pirritano
Vincent Pirritano supervise depuis sa maison le chantier de construction du nouveau bâtiment au dispensaire "Mère Marie Schinina". à Imady
Ce chantier sera executé par Liva et son équipe d'ouvrier
Voir la page Imady

MADAGASCAR, ANTAMPONJINA: Armelle Vaujour et Marie Gautier
Armelle et Marien infirmières à Lyon, sont parties en mission au dispensaire Padre Pio à Antamponjina le 11 septembre. La mission durera 3 mois.
Lire les comptes-rendus de mission

RDC, Bukavu: le Dr Vincent Travers
Vincent Travers est reparti en mission à l'hôpital Ciriri au Congo, avec Véronique Drugeon (infirmière de bloc opératoire), Dominique Rivet (urologue), et Fabien Wallach (orthopédiste chirurgien de la main)
► Lire le compte-rendu de mission

SENEGAL : Vincent Pirritano a pris en charge l'extension du dispensaire Notre Dame de Joie à Guediawaye au Sénégal
► Lire le compte-rendu de mission

2016

INDE - KERALA : Inès Imbert
Inès Imbert est une jeune infirmière lyonnaise qui, durant ses études, avait fait un stage humanitaire de 5 semaines à Madagascar. Alors qu’elle a commencé sa vie professionnelle depuis quelques semaines, elle a rejoint AMM pour partir en mission humanitaire de 3 mois à l’hôpital St John au Kerala (Inde).
► Lire ses rapports de mission

MADAGASCAR : Dr Elvira Conti et Dr Christine Bach
Elvira Conti et Christine Bach sont deux amies de Vincent Travers, membres d’AMM – Gem Humanitaire. Elvira et Christine sont deux pointures de la chirurgie orthopédique et de la chirurgie des Grands Brûlés, comme vous pouvez le voir dans leur rapport de mission joint.
► Lire leur rapport de mission.

MADAGASCAR : Laurette Busquet
Laurent Busquet a entendu un témoignage de Vincent Pirritano sur la radio locale «France Bleu Périgord». Elle a demandé à pouvoir se joindre à l'une de ses missions.
Bien que n'étant pas professionnelle de santé, elle a su se rendre utile au dispensaire d’Ijely et auprès de la communauté des sœurs de l’Immaculée Conception.
► Lire le compte-rendu de Laurette.

MADAGASCAR, MAHAJANGA : Vincent Pirritano
Vincent Pirritano est parti un mois à Madagascar pour diriger le chantier de construction d'un cabinet dentaire pour le dispensaire Fanantenana dont s'occupe la congrégation des Soeurs des Sacrés Coeurs de Jésus, à Mahajanga.
Voir ses comptes-rendus sur la page de Mahajanga



2015

CONGO (RDC) : Dr Vincent Travers, chirurgien orthopédiste lyonnais est parti pour la 4ème fois remplacer Marie-Jo Bonnet chef du service de chirurgie à l’hôpital Cirriri.
► Lire le compte-rendu de Vincent Travers.



2014

INDE : Jonathan Preti, étudiant en médecine à Bruxelles est parti en Inde pour une mission d'un mois pour AMM, à l'hôpital St John que nous avons aidé depuis quelques années.
► Lire le compte-rendu de son stage


BRESIL : Vincent Pirritano et Anne-Marie Dalmasso sont partis en mission de Mai à Juillet à Aracati, près de Fortaleza. L'objectif de la mission est de rénover une partie de l’hôpital Santa Luisa de Marillac et construire un nouveau bâtiment pour la pédiatrie.
► Lire le Compte rendu de mission.


CONGO (RDC) : Vincent Travers, chirurgien orthopédiste lyonnais est parti pour la 3ème fois remplacer Marie-Jo Bonnet chef du service de chirurgie à l’hôpital Cirriri.
► Lire le compte-rendu de sa mission Avril 2014


2013

MADAGASCAR : Vincent Pirratano part deux mois en mission sur le chantion école du centre Pénitencier pour mineur de Tananarive.
► Lire le compte rendu de mission


MADAGASCAR : Le Dr Michel Tailhades part deux mois en mission au dispensaire de Tsiroanomandidy.
il remplace le Dr Bruno Fournier, un médecin français qui consacre son temps à soigner bénévolement les plus pauvres dans un petit dispensaire de brousse à Tsiroanomandidy depuis 4 ans.
►>Lire le compte rendu de mission


MADAGASCAR : Fabien Daumer, infirmier, est parti en mission 3 mois, de mai à juillet
Lire les comptes-rendus de mission


MADAGASCAR : Vincent Pirritano et Jean Christope Bailote, spécialisés dans le bâtiment, repartent en mission pour 3 mois, d'avril à juin 2013
Description mission


2012

MADAGASCAR : Hélène Cossi, sage-femme, est partie en mission 3 semaines en fin d'année 2012: Description mission


MADAGASCAR : Ophélie Ignace, infirmière, est partie en mission pendant plus de deux mois, de fin aout à fin octobre 2012: Description mission


CONGO : Vincent TRAVERS, chirurgien orthopédiste et Valérie DRUGEON,infirmière de bloc, sont partis en mission du 1/11/2012 au 11/11/2012: Description mission


MADAGASCAR : Jean Christophe Bailote, qui a fini une formation dans le bâtiment, est parti en mission avec Vincent Pirritano pendant 3 mois, d'octobre à décembre 2012: Description mission

2010

MADAGASCAR : Cindy et Frédéric sont partis en mission pour 5 mois

Jeune couple infirmier de la région de Nice, Cindy et Fred sont partis, courageusement et très généreusement, pour une mission humanitaire de cinq mois à Madagascar. Pour AMM, ils ont fait « le grand tour » :

Campagne d’hygiène: Après la mission travaux de Vincent, le séjour de Cindy et Fred à la Clinique St François à Tananarive a été axé sur le développement de l’hygiène du personnel, des locaux et des circuits hospitaliers et sur la mise en place d’une collaboration et d’échanges avec l’équipe dirigeante de la clinique et les professionnels de santé locaux. Ils n’ont pas ménagé leurs efforts et ont recherché de façon vraiment intensive des produits d’hygiène à moindre coût, notamment les fameux chariots pour le ménage et le linge sale qu’ils ont dessiné et fait fabriquer sur mesure ne pouvant trouver des chariots adaptés. Ils ont implanté dans la clinique un affichage important en malgache sur les mesures d’hygiène indispensables, notamment le lavage des mains.

Cours de français et informatique : A l’’Ecole d’infirmières St François d’Assise d'Ankadifotsy, Cindy et Fred ont dispensé des cours de français deux à trois fois par semaine, notamment aux filleuls AMM, ainsi que des cours d’informatique pour que les filleuls puissent dialoguer par mail avec leurs parrains. Ils leur ont créé des boites mail personnelles. Frédéric a même assuré des cours de recherche scientifique aux élèves de 3ème année pour les aider dans leur travail de fin d’études.

Soins et consultations : A la demande de l’équipe médicale locale très réduite du dispensaire Fanantenana de Morondava, Cindy et Fred ont beaucoup aidé dans la réalisation des soins et consultations au dispensaire, notamment en faveur des enfants dénutris. Afin de pérenniser leur action, ils ont mis en place une procédure de suivi et de traitement des plaies à l’attention du personnel. Ils ont également prodigué conseils et éducation à la santé à la population locale, trop habituée à des traditions ancestrales aux conséquences parfois terribles sur le développement des enfants. Au terme de leur longue mission, nous saluons Cindy et Fred pour leur courage, leur dynamisme, leur générosité. Ils ont fait preuve d’une écoute attentive et d’une attitude humble et respectueuse face à tous leurs interlocuteurs locaux. Le travail réalisé sur place est remarquable, ils nous ont tenus informés avec force détails de toutes leurs activités, des journaux de bord réguliers, une communication régulière et rare que nous savons apprécier !


Madagascar / République du Congo : Vincent - Missions 2009 et 2010 - 2012 -2013

Vincent est un professionnel du bâtiment retraité ; il fait partie de l’association des retraités AGIR et nous a grandement aidé dans deux missions.

Tananarive - Maître d’œuvre de chantier : Vincent est parti deux mois pour la rénovation de la maternité attachée à la clinique St François d’Assise. Efficace maître d’œuvre, il a naturellement pris la direction du chantier comme cela était prévu mais les choses étant toujours fluctuantes à Madagascar (même quand tout est pourtant prévu et décrit dans le contrat), il a du finalement se charger avec Bérénice et Alexandre de revoir tous les achats, renégocier tous les prix et même faire fabriquer des fenêtres et des meubles sur mesure. Il a mené avec compétence, tact et efficacité son équipe d’ouvriers malgaches (manœuvres et ouvriers qualifiés) en bonne entente avec tout le personnel de la clinique. Vincent a également beaucoup insisté sur l'hygiène et la propreté indispensables à la clinique. Dans ces conditions, le chantier a progressé régulièrement et le résultat est de qualité à la très grande satisfaction des Sœurs Franciscaines de Marie qui ont donné une grande fête (et offert un voyage jusqu’à Tulear, à l’autre bout de l’île) pour remercier Vincent et célébrer les nouveaux locaux !

Boma, RDC - Formation de jeunes, encadrement de chantier : Vincent est parti, début juillet 2010, pour aider et conseiller les travaux de la maternité ainsi que pour former huit jeunes sur ce même chantier. Or Vincent découvre à son arrivée que le chantier est arrêté. En effet, l’entrepreneur s’est tardivement préoccupé de son approvisionnement en briques. Après plusieurs mois d’hésitations, il a fini par choisir la solution que nous avions proposé nous-mêmes plusieurs mois auparavant à savoir les briques pressées (un système simple et écologique, puisque la brique n’a pas besoin d’être cuite). C’est seulement courant juillet qu’il fait venir une presse à briques ; le temps de faire les briques et les laisser sécher, le chantier ne peut reprendre que fin août. Sans chantier, difficile pour Vincent d’assurer la formation des jeunes. Vincent est donc rentré en France et nous nous sommes retirés de ce projet. L’aide de Vincent pour ces deux missions a été essentielle, il nous a toujours permis de prendre les bonnes décisions.



Madagascar : Florence et Daniel - Missions 2008/2009/2010

Comme chaque année, Florence et Daniel sont partis en mission à Madagascar pour quelques semaines, pour le compte d’AMM et de SOS Village d’Enfants.

Soins aux lepreux à Ilena : Florence et Daniel se sont rendus dans le village d’Ilena, un village de lépreux près de Fianarantsoa ; ce village est géré par Sr Marie sous l’autorité du Père Jurek Wilk, prêtre polonais de la communauté des camilliens de Fianarantsoa. Le village - dont la philosophie, est de rompre l'isolement des lépreux - compte 18 lépreux et s'occupe de 2000 indigents des quartiers alentours. La mission de l'équipe locale est de soigner l'ensemble de cette population – lépreux et indigents – dans un même dispensaire et scolariser 250 enfants au sein du village d'Ilena. L’équipe réduite au strict minimum mais aux compétences hors du commun a fait fort impression à Florence et Daniel !

Projet « médecine avancée » à Antamponjina : En 2009, pour dynamiser la médecine curative et la maternité auprès des populations démunies des quartiers environnants, Florence et Daniel avaient élaboré un projet de médecine avancée, bien accueilli par le Dr Olivier et son équipe, principalement les sages-femmes. Ce projet n’a toujours pas pu se concrétiser car le Père Pascal était malheureusement absent lors de leur visite au dispensaire ! Par contre, la médecine de dépistage et de prévention bat son plein. L’équipe est devenue très professionnelle et efficace puisque 60% des enfants vus en prévention devaient être traités immédiatement par le Dr Olivier. Le dépistage dentaire est aussi actif et le Dr Marie est maintenant assistée d’un moine bénévole. La maternité fonctionne bien. Les équipes médicale et ménagère sont plus restreintes mais à ce jour elles semblent suffisantes pour assurer le fonctionnement du dispensaire.


2009


Madagascar : Mission de Bérénice et Alexandre pour 1 mois 2009

Etudiants en marketing à l’école de commerce INSEEC de Bordeaux, Bérénice et Alexandre sont partis un mois en mission humanitaire à la Clinique St Françoise d’Assise à Tananarive où ils ont pu utiliser sur le terrain leurs compétences en gestion, analyse et informatique.

Gestion des médicaments : Ils ont aidé la clinique dans différents domaines et en particulier dans sa gestion des médicaments. Ils ont trié, organisé et répertorier les stocks afin de faciliter les commandes de médicaments et d’éviter les ruptures car, à Madagascar, les médicaments sont disponibles au compte-goutte.

Analyse, négociation et suivi commercial, création informatique : Ils ont assisté Vincent Pirritano en se battant pour obtenir le respect des clauses du contrat de rénovation conclu avec l’entrepreneur Miel Santé concernant notamment l’emploi, l’outillage et la rémunération des ouvriers ainsi que le paiement des taxes et des assurances. Ils ont dû revoir les divers devis et négocier avec plusieurs fournisseurs pour les achats de matériaux afin de trouver les meilleures offres. Ils ont scrupuleusement veillé à toujours obtenir le meilleur rapport qualité/prix ce qui n’est pas facile, car à Madagascar, du fait de l’inflation, les prix changent quotidiennement.

Communication : Bérénice et Alexandre ont aussi assuré toute la communication concernant ces travaux avec nous-mêmes : internet, rédaction des comptes-rendus, photos, gestion, création de tableaux excel etc…soit tout le côté administratif. Ceci nous a permis à tous de suivre très régulièrement l’évolution des travaux et nous les en remercions vivement.


République du Congo : Mission de Robert et Thierry pour 1 mois

Partis en RDC pour une mission de 3 semaines en juin-juillet 2009 et chargés de matériel chirurgical, Bruno, Robert et Thierry ont sillonné le pays nouant partout de nombreux contacts aussi bien avec les médecins locaux que connait bien Robert qu’avec les autorités du pays.

Interventions chirurgicales : Robert Beya a opéré dans plusieurs hôpitaux du pays notamment aux Cliniques Universitaires, qui font partie de l’immense campus de Kinshasa, où il est attendu chaque année avec impatience. Bruno l’assistait parfois quand il n’assurait pas d’interventions, de consultations dentaires ou encore de formation d’hygiéniste pour quelques étudiants. Thierry filmait.

Visite des dispensaires et hôpitaux soutenus par AMM : à Masanga, visite du dispensaire tenu par les Sœurs de Kisantu avec Sr Cathy. A Malole Oasis, ils se sont rendus au dispensaire « Jacques Cusmano », le premier pris en charge par AMM… un travail très décevant, ce qui explique nos exigences pour les nouveaux projets. A Lubumbashi, ils ont rejoint Sr Marie-Hélène et les Père Carmes du dispensaire Notre-Dame du Mont-Carmel pour une visite rapide mais dense, incluant de nombreuses opérations au bloc opératoire de la SNCC ou de l’hôpital Sendwe. Ils sont allés à Kisantu voir la Congrégation des Soeurs à qui nous avons envoyé une quantité importante de matériels et une ambulance. Enfin, ils ont pu se rendre à la Polyclinique Telema de Boma et étudier le projet de la nouvelle clinique.

Prospection et rencontres : A Kinshasa, il ont pu rencontrer Sr Yvonne Mboyo avec qui nous sommes en relation depuis longtemps et les Sœurs de la Providence que nous aidons en prenant en charge des parrainages chirurgicaux par l’intermédiaire de Simba Mosala. Visite de l’UKA, l’université catholique de Kananga, du dispensaire des Sœurs de Bikuku, visites de centres pour handicapés, enfants des rues. Enfin, Bruno, Robert et Thierry ont été tous reçus par l’ambassadeur de France Pierre Jacquemot et son épouse, ainsi que par Mme Fourlegnie, de l’Ordre de Malte, par l’archevêque de Kananga, Mgr Marcel Madila, par plusieurs députés et sénateurs, de nombreux professeurs émérites, mais également par des gens simples accueillants et chaleureux.


2008

Madagascar : mission de Lyda et Siham - Eté 2008

Lyda et Siham, étudiantes infirmières de deuxième année, ont choisi de passer leur été en mission humanitaire. Elles sont parties aider au dispensaire Padre Pio d’Antamponjina et ont financé elles-mêmes leur voyage, c’est donc particulièrement courageux de leur part.

Mise en place de projet : Lyda et Siham ont mis en place un projet important concernant l’apprentissage de la prévention, les soins d'hygiène bucco-dentaire, le lavage des mains etc... C’était nécessaire et une vraie découverte pour les malgaches.

Soins infirmiers : Pendant leur séjour sur place, elles ont assurés les soins suivants : vaccins, pansements, injections intraveineuses, intramusculaires. Elles ont assisté aux consultations avec les Dr Olivier et Dr Solange auprès de qui elles ont appris à prendre en charge correctement les malades. Avec l’aide des sages-femmes, elles ont appris à ausculter une femme enceinte et à assurer sa prise en charge par la suite. Elles ont aussi fait des prélèvements sanguins.

Soutien scolaire : Enfin, elles ont aider 65 élèves dans leur travail scolaire. Bravo Lyda et Siham, merci pour votre implication et votre dévouement sur place !


2007

Madagascar : Mission de Stéphen - février 2007

Etude de projet architectural : Stephen, architecte, a mis ses compétences humaines et professionnelles au service de notre projet de Centre de Santé à Antamponjina, Madagascar. Son travail opiniâtre, sa mission d’étude bénévole à Madagascar et sa gestion attentive du dossier nous ont permis de faire évoluer et de concrétiser ce projet, élaboré avec le Père Pascal de Gaspéris, notre partenaire sur place.

Un extrait de son témoignage à la fin du voyage :
" Mon rôle est d’essayer de juger sur place de la faisabilité de ce projet tant sur le plan architectural, technique, administratif et humain(….) C’est particulièrement excitant et depuis deux mois j’y travaille par mails interposés sous le contrôle vigilant et disponible du président de l’association, Bruno Buttin, qui n’a pas hésité à me laisser carte blanche pour cette opération (...).Cette plongée dans la réalité de la misère et du dénouement me touche évidemment beaucoup, c’est une chose connue mais le face à face est une expérience difficile (...). Plus de théorie, du concret. Le « SMIC » quand il existe, ce qui est rare, est à 25 Euros et la paroisse St François et Ste Claire d’Assises, en plus de l’éducation de base et des formations professionnelles, fait manger tous les midis 400 enfants, 100 de plus que l’an dernier, et le stock de riz prévu pour l’année est déjà épuisé, alors du concret !
Ces deux derniers jours ont été remplis par les contacts successifs avec nos interlocuteurs, la paroisse St François d'Antamponjina et le reste du monde administrativo-technique malgache. Le terrain d'abord qui fut de France notre premier souci : pas tout à fait conforme au dernier plan reçu, mais Régis en chef de chantier efficace a tôt fait d'en redessiner les clôtures. J'en analyse rapidement les données géométriques, altimétriques et autres et me félicite d'être venu pour en appréhender la réalité, bien différente de celle imaginée. Quant à sa situation juridique, comme pour le reste il nous faudra admettre que nous n’aurons jamais les réponses attendues, ce qui ne veut pas dire que les choses ne puissent pas se faire. Encore une fois je me félicite d’être ici car de France je n’aurais jamais donné mon aval à un tel projet.
Visites donc, accompagné de William l’ingénieur de la construction et du Père Pascal, chez tous les corps constitués : Econome et Médecin-chef du Diocèse, Monsieur le Maire et ses adjoints. Ces visites sont assez fructueuses et me permettent d’affiner les besoins de la commune, de trier et de hiérarchiser les demandes et de les transcrire en organigramme. L’impression est plus mitigée avec les autorités dont les réponses manquent de la précision à laquelle nous sommes habitués en Europe. Ici on est plus sur le mode de la parole donnée que sur l’acte notarié : "pour le permis il n’y a pas de problème, commencez à construire vous l’aurez après…" Bon, il va falloir faire confiance autrement on ne fera rien, en espérant que Monsieur le Maire ne finisse pas dans le maquis avec son prédécesseur.
Ces consultations terminées je me mets au travail et précise déjà à Pascal le parti qui m’est apparu tout au long de cette journée, il n’y est pas hostile bien qu’assez différent de celui qu’il nous a proposé. Je passe une partie de la nuit et de la journée suivante à valider mes premières esquisses et à les présenter au Père Pascal qui les acceptent aussitôt. Il ne me reste plus qu’à les transcrire et les annoter pour les faire comprendre le plus rapidement à William. Tout cela se fait sur le coin de la table avec un crayon, une gomme et une équerre. Quand on veut on peut. Après ces deux jours marathon le projet est bouclé et le moteur lancé, le travail de mise au point des plans et descriptifs sera effectué par l’ingénieur avec qui je communiquerai par mails. C’est une très grande satisfaction et cela donne tout son sens à mon voyage. Avec Bruno, nous avions dès le début tenter d’insuffler une exigence à ce projet, avec pour fil rouge l’idée que nous ne financerions pas un projet qui ne nous paraisse pas aussi cohérent que si nous l’avions fait pour nous. Il ne reste plus qu’à le réaliser maintenant, le Père Pascal et son équipe ont toutes les qualités et le savoir faire pour cela. C’est leur projet, et nous les avons aidés à le faire exister."